Les termes militaires dans les ouvrages 2/2

Publié le par Xahel Dale

De plus j’ajouterai qu’il faut arrêter de mélanger les propos. On n’utilise pas des termes modernes pour expliquer des concepts de l’antiquité. Faire dire à un chef d’archers « tirer » pour que ses hommes relâchent leurs projectiles, c’est juste illogique. Soyez logique, on bande l’arc et on relâche la corde. Pareil, un auteur que j’adore Raymond E.Feist, parle d’escouade dans son ouvrage. Je trouve ça tellement dommage, car cela peut sortir de l’immersion, je ne sens plus la sueur et le sang médiéval, mais je me retrouve trop facilement dans la boue et la crasse d’un champ de bataille moderne.

Pensez donc à bien vérifier vos termes afin de maintenir une cohérence dans votre univers et détaillez un peu plus les termes militaires sans en devenir chiant. Bon désolé, mais moi j’adore Tolkien et il fait de grandes descriptions des choses. Donc j’ai tendance à aimer ce genre de détail.

Piochez vos concepts dans l’histoire.

Petit exemple, chez les Mongols de l’époque de Gengis Khan, le groupement militaire est découpé. Il y a l’Arban, composé de 9 soldats et d’un chef. Le Jaghun est composé de 10 Arbans, 10 Jaghuns forment un Mingghan, sois 1 000 combattants. Un Tumen forme un groupement de 10 Mingghans, sois 10 000 combattants. C’est clair et précis. (Vous pouvez retrouver cela dans l’excellente vidéo de « ’Question d’histoire »’ « Comment les tribus mongoles furent-elles unifiées ? »

Si vous prenez un concept autour des nomades des Steppes, même à l’échelle spatiale, il serait intéressant de reprendre ces concepts.

 

Parfois, il y a l’utilisation d’autres logiques pour créer des notions militaires.

Dans l’univers Warhammer 40 000, un groupement de l’humanité spécialiste dans la croyance d’un dieu machine, appelé Mechanicus, les groupes de batailles [petite armée] sont appelés Clade. Selon Wikipédia : Un clade [du grec ancien : κλάδος / kládos, « branche »], aussi appelé groupe monophylétique, est un groupe d’organismes, vivants ou ayant vécu, comprenant un organisme particulier et la totalité de ses descendants.

Puis après ils reprennent la notion vague des légions, avec des manipules et autre. Ce qui est toujours un peu problématique.

Dans l’univers Mass effect, les Krogans [les dinosaures de l’espace] définissent les combattants de combat les plus loyaux comme des Krantts [dans mass effect 2] bien qu’ils gardent des logiques J’aime bien le concept de Krantt, c’est exotique, cela donne l’impression d’avoir une véritable culture différente et pourtant ils restent assez classiques quand on creuse.

 

C’était le genre de chose, de grade honorifique ou même de structure différents qui peut rendre vos combattants, dans vos romans, plus crédibles, plus intéressants et surtout cela participe au développement d’une culture différente. Il faut donc bien concevoir vos cultures et si vous écrivez des histoires de guerre, préparer des logiques qui correspondent à la culture de chaque groupe.
Si votre espèce est met en avant les meilleurs combattants, qui aiment la traque, on parler non pas de combattant, mais de « chasseur », une escouade est une « partie de chasse » et essayer de définir, rien que pour vous-même, les effectifs de chaque groupe militaire.

Restez dans le flou vous permet de ne pas faire d’erreur, mais cela peut aussi ruiner vos logiques. La création de termes spécifique à la guerre pour vos cultures vous permettez de mieux structurer tout cela.

 

 

Merci d’avoir lu ma critique, qui doit être qu’une parmi des milliers sur internet.

En te souhaitant la santé et le bonheur lecteur qui finalement me lit.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article